Une année, un match : 2006

Partager l'article

En ces temps compliqués, retour sur ces matchs qui ont fait l’histoire du DFCO. Aujourd’hui, FC Sochaux Montbéliard – Dijon FCO en 2006 (Coupe de la Ligue)

Pour revoir les précédents Une année, un match : 2004, 2005

Nous sommes le 24 octobre 2006, et c’est un 8ème de finale de Coupe de la Ligue au programme contre notre voisin franc-comtois, Sochaux. C’est seulement la troisième fois que le DFCO va se déplacer chez un club de Ligue 1, et on ne peut pas dire que le succès ait été au rendez-vous. Déplacement à Monaco en Coupe de la Ligue en 2005, défaite 1-0. Déplacement à Nantes en Coupe de France en 2006, défaite 3-0. Et on ne peut pas dire que le tirage au sort ait été bien clément, les sochaliens faisant un plutôt bon début de saison. C’est donc un défi de taille qui attend les dijonnais en cette fin octobre.

Il y avait mieux, il y avait pire

45 minutes en enfer

En arrivant au stade Auguste Bonal, les dijonnais s’attendent donc à un match compliqué. Et ils ont bien raison. Malgré leur tout nouveau logo, leur nouvelle couleur de maillot et leur nouvel équipementier (Puma a remplacé Nike), leurs craintes vont très rapidement se confirmer. 6ème minute de jeu, Badara Sène, nouvelle « pépite » du centre de formation du FCSM, profite d’une erreur de la défense pour inscrire un but superbe sur lequel Florent Perraud (qui remplace Barel Mouko pour la CDL) ne peut rien faire. Derrière, c’est une vague jaune et bleue qui va tout emporter sur son chemin et les rouges ne peuvent rien y faire. Isabey en profite même pour en mettre un second sur une nouvelle erreur grossière de la défense à la 26ème minute et Badara Sène, encore lui, enfonce le clou à la 36ème minute d’une belle reprise de volée alors qu’il est absolument seul en pleine surface. Le DFCO a sombré et alors que M. Auriac envoie tout le monde aux vestiaire, Sochaux mène implacablement 3-0.

Le résumé vidéo (avec le dernier but manquant)

Le chemin s’annonce long…

Aucun changement de la part de Rudi Garcia à la mi-temps, et les 11 dijonnais reprennent place sur la pelouse. Peut-être espère-t-il une réaction d’orgueil, un petit but qui pourrait retourner le match. Ce but ne viendra jamais. Sochaux a beau avoir relâché l’étreinte, l’équipe continue de tourner à plein régime et se fait plaisir. A la 70ème minute, Karim Ziani se joue de Stéphane Grégoire et enroule une merveille qui va se loger petit filet opposé. Et car il faut voir le calice jusqu’à la lie, le cinquième but inscrit par Mézague viendra alourdir la note en toute fin de match. 5-0 score final et un retour pénible à la maison pour des dijonnais qui en un match, viennent de prendre conscience de l’écart qui les sépare des équipes de l’élite. Une défaite record qui met fin au rêve d’atteindre pour la première fois le stade des quarts de finale pour le DFCO dans cette compétition.

Cette saison-là, Dijon finira cette saison à la 8ème place en Ligue 2 (son classement le plus bas depuis la montée de National) à 16 points de Strasbourg, 3ème et dernier promu. Dur pour un club qui ambitionne l’objectif Ligue 1 désormais. Surtout, une révolution se prépare en interne. Rudi Garcia commence à avoir des envies de départ et Le Mans viendra le chercher, non sans devoir lâcher un chèque de 250000€ au club. L’entraîneur et manager général emblématique, celui a permis à la ville de redécouvrir le professionnalisme, va donc céder sa place à Serge Romano qui a réalisé des prouesses avec Sedan et sur qui la direction va placer tous ses espoirs. Pour le meilleur et pour le pire…

La feuille de match si vous voulez vous faire du mal

Aurel

Salut, oui c'est moi.

Un commentaire sur “Une année, un match : 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page